Retour
page
précédente

 

FAUT-IL POURSUIVRE LES CRIMINELS FRANÇAIS ?

Bien évidemment pour certains d’entre eux la question ne se pose plus, ils sont décédés.
Il en est ainsi de Pierre MESSMER qui a fait torturer et exterminer des milliers de villageois, entre 1958 et 1960 au Cameroun.Pour d’autre encore de ce monde , la question reste posé.
De Jacques GODFRAIN à Jacques CHIRAC, les hommes politiques français à avoir les mains couverts de sang sont nombreux.Dans la nuit du 15 au 16 avril, DIORI Hamani et son épouse s’écroulent sous les balles.Qui a ordonné le meurtre du président du Niger ?
La France, et plus précisement Yves GUENA. Les « torts » du président du Niger ?

Il avait demandé à AREVA un règlement juste de l’uranium extrait de son pays….Juin 2009, Nigeria, des centaines de pêcheurs du peuple Ogoni sont tués.Les balles sont françaises, fournies par François FILLON à son ami, le dictateur-président Umaru Yar’Adua.La croissance française est aussi à ce prix.. Jacques CHIRAC, initié très jeune par Marcel DASSAULT au monde du secret, du nucléaire et de la finance parallèle, va, en toute connaissance de cause, apporter un soutien sans faille aux pires criminels du continent africain.Parmi ceux-ci, citons Omar BONGO (Gabon), Denis SASSOU N’GUESS (Congo-Brazaville) , Idriss DEBY (TCHAD)….

La France, pays des droits de l’homme, peut-elle laisser ces crimes impunis ?

Ensemble sortons la politique de sa médiocrité, soutenez le MEPOC (Mouvement pour l’Ecologie, la Paix et l’Objection de Croissance ). Clement-wittmann.fr

Bibliographie : FX Verschave « NOIR CHIRAC », « NOIR SILENCE » Xavier MONTANYA « L’or noir du Nigéria, Pillages, ravages écologiques et résistances » SURVIE « France-Afrique, Diplomatie, Business et Dictatures »…… « Au Cameroun de Paul BIYA de Fanny PIGEAUD »